Vrai ou faux : Augmenter la pression améliore la performance des outils?

Pression et outils à air

La consommation énergétique du compresseur est souvent augmentée pour améliorer un outil qui fonctionne mal.

La plupart du temps les utilisateurs augmentent la pression d’un système d’air comprimé afin d’accroître le rendement d’un outil à air. Ils croient qu’une augmentation de la force de l’air compensera le manque de performance d’un outil. Mais est-ce une bonne ou une mauvaise pratique ?

FAUX – Augmenter la pression en pensant accroître le rendement d’un outil à air est une erreur.

En réalité si l’outil performe mal, c’est qu’il manque d’air pendant son fonctionnement. En d’autres mots, l’outil manque de débit. Il consomme un volume plus élevé d’air que ce que le système peut fournir. Ce manque d’air cause ainsi une chute de pression excessive qui se traduit par une mauvaise performance. L’augmentation de la puissance au compresseur donne une pointe de force de courte durée. Ceci endommage les outils et le débit du système ne réussit pas à remplacer l’air consommé. Il s’en résulte alors une surpression qui ne résout en rien le manque de performance de l’outil. Elle engendre plutôt d’autres problèmes (surtension exercée sur le compresseur, dommage à l’outil, etc.). La solution est d’augmenter la capacité de débit du système. Ainsi seulement l’outil ne manquera pas d’air durant son utilisation et sera en mesure de performer adéquatement.

Définition de la surpression

La surpression se produit lorsque la pression d’air dans le système est plus élevée que les besoins des outils à air et équipements pneumatiques. En règle générale, la pression d’opération requise est comprise entre 30 et 90 PSI. Si elle est supérieure à 90 PSI, elle réduit la durée de vie de l’outil, augmente les pertes d’air et peut surcharger le compresseur. Une pression excessive de 14.5 PSI dans le système d’air comprimé augmente de 7 % les coûts énergétiques sans apporter une performance supérieure aux outils et équipements.

Situations et pistes de solutions

Voici quelques exemples de situations qui engendrent une surpression du système et des pistes de solution pour éviter que cela ne se produise.

Situation A :
Presque tous les postes de travail requièrent une pression d’air inférieure à celle du système principal.

  • Réduire la force de l’air du système progressivement.
Situation B :
Seules certaines applications requièrent un niveau de pression d’air supérieur.
  • Utiliser un recompresseur local (booster) afin d’augmenter la force de l’air du système de plus de 10 PSI pour un seul ou quelques rares utilisateurs.
Situation C :
Seules certaines applications requièrent une pression d’air plus faible.
  • Installer un régulateur de pression à chaque poste qui nécessite une force d’air spécifique.



Pour plus d’information ou d’autres pistes de solutions, communiquez avec un conseiller technique au 1-800-263-8677 ou par courriel au solutions@topring.ca

Télécharger l'article

Mots clés

  • Pression
  • Outil à air
  • Système d’air comprimé
  • Surpression
  • Chute de pression
  • Pression d’air

Ce site utilise des fichiers témoins (cookies). En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies à des fins d’analyse de l’utilisation de ce site Web et afin de vous offrir une meilleure expérience en ligne (navigation améliorée, ajout de vidéos, boutons pour le partage sur les réseaux sociaux, etc.). Si vous êtes contre l’utilisation des cookies, vous pouvez les désactiver dans votre navigateur Web. En savoir plus